Transparence

Covid-19 : «Enfin la publication des données sur la prolifération du virus dans les eaux usées !»

L’analyse des eaux usées permet d’avoir une idée de l’évolution de l’épidémie de coronavirus dans les grandes villes. Car si le virus se transmet par voies respiratoires, des traces passent dans nos eaux usées. Et les 158 stations d’épuration principales (et les 250 stations secondaires) réparties sur le territoire, montrent aujourd’hui une progression du virus à Nice, Toulouse et Marseille, tandis que la situation s’améliore en Île-de-France et en Seine et Marne.

Transparence

Urgence sanitaire sans vote au Parlement : «ce projet liberticide que le gouvernement a bien fait d’abandonner»

En novembre 2020, le gouvernement planchait sur une loi afin de créer un dispositif pérenne sans limite temporelle de gestion des crises sanitaires et épidémiques. Ce dispositif devait prendre le relais de l’état d’urgence sanitaire et donner au gouvernement tout le loisir de restreindre les libertés publiques (confinement, couvre-feu, limitation de déplacement, fermetures administratives des commerces, des lieux de la culture et des restaurants, etc.) sans vote du Parlement. Une ...

Transparence

Quand va-t-on enfin prendre la mesure du coût de la surcharge administrative française ?

L’Assemblée nationale vient d’adopter en première lecture le projet de loi d’accélération et de simplification de l’action publique (Asap). Voilà encore une loi de « simplification ». Alors même que la complexité continue de s’accroître mois après mois, la loi ASAP vise d’abord à diminuer le nombre de comités Théodule, qui sont plus de 300 en France. Le gouvernement s’est engagé à en supprimer 86 d’ici la fin du quinquennat.

Transparence

Loi Avia : « Espérons que le Conseil constitutionnel censurera ce texte mal ficelé »

La version finalisée du texte a été adoptée le 13 mai dernier, juste à la sortie de deux mois de confinement. En ressort une loi aux sanctions hors-normes. Dès le 18 mai, le Conseil constitutionnel a été saisi et son avis est très attendu car bon nombre estiment que cette nouvelle loi empiète largement sur la liberté d’expression et va, potentiellement, généraliser une forme de censure.